Ballon d’or 2021 : l’Afrique a-t-elle une chance ?

Après Messi un africain ?

By TIFOS
3 Minutes

L’Afrique attend toujours son nouveau Ballon d’or. Depuis son Excellence George Weah, Président du Liberia, aucun africain n’a été nommé meilleur joueur du monde. Cette année sera-t-elle la bonne ? La réponse ci-dessous.

Mohamed Salah par Mehdi Bolourian (Fars News Agency) - Wikimédia Commons CC BY 4.0
Mohamed Salah par Mehdi Bolourian (Fars News Agency) - Wikimédia Commons CC BY 4.0

L’Euro et la Copa América en remparts

L’année 2021 n’est pas une année ordinaire pour le football. Pour célébrer son 22e anniversaire, le 21e siècle s’est rendu à deux grandes fêtes du sport roi : l’Euro et la Copa América. Deux compétitions continentales respectivement réservées aux pays européens et sud-américains.

En d’autres mots, aucun footballeur de nationalité africaine ne pouvait la jouer. Même la Copa América qui souvent fait appel à des invités, a fermé ses portes aux visiteurs, réduisant considérablement les chances d’un africain de remporter le prochain Ballon d’or. Sans la CAN, l’Afrique part logiquement perdante dans cette course où les trophées en sélections comptent énormément.

La Ligue des Champions : la petite chance

En effet, dans la hiérarchie du football mondial*, on note par ordre croissant :

  • le niveau domestique : ligues et coupes locales
  • le niveau continental pour clubs : compétitions continentales (ligues des champions etc.)
  • le niveau intercontinental pour les clubs : Coupe du Monde des Clubs
  • le niveau continental pour les sélections : Euro, Copa América, CAN, Gold Cup, Coupe d’Asie des Nations, Coupe d’Océanie des Nations et autres ligues des nations
  • le niveau intercontinental pour les pays : Coupe du Monde (Coupe des Confédérations, avant qu’elle ne soit supprimée)

Un classement qui nous permet d’aisément constater que cette année, l’Afrique s'est arrêtée au niveau continental pour les clubs. En Ligue des Champions, ses représentants ont fait très bonne impression. Dans la liste des nominés pour le Ballon d’or, on devrait donc normalement trouver des africains bien positionnés. Des joueurs tels que :

  • le sénégalais Benjamin Mendy, champion d’Europe avec Chelsea
  • l’algérien Riyad Mahrez, champion d'Angleterre et finaliste de la Ligue des Champions avec Manchester City
  • le marocain Achraf Hakimi, champion d’Italie avec l’Inter Milan
  • le marocain Yousef En-Nesyri
  • l’ivoirien Franck Kessié
  • ou l’égyptien Mohamed Salah
Yaya Touré et la CIV à la CAN 2015 PAR Ben Sutherland, Crystal Palace, Londres, UK - Wikimédia Commons CC BY 2.0
Yaya Touré et la CIV à la CAN 2015 PAR Ben Sutherland, Crystal Palace, Londres, UK - Wikimédia Commons CC BY 2.0

Et s’il y avait la CAN ?

Si certains venaient cependant à pousser la réflexion plus loin, à se demander si une Coupe d’Afrique 2021 aurait pu perturber le vote du Ballon d’or, ils auraient déjà la réponse. Jamais un champion d’Afrique n’a été Ballon d’or.

Le scrutin du Ballon d’Or France Football tourne autour du football européen. Bien qu’elles appartiennent au même niveau que l’Euro, voir un Ballon d’or vainqueur de la Copa América, de la CAN, de la Gold Cup (qui se joue actuellement), de la Coupe d’Asie des Nations ou de la Coupe d’Océanie, est quasiment une utopie.

Photo par Kirill Venediktov (Soccer.ru) - Wikimédia Commons CC BY-SA 4.0
Photo par Kirill Venediktov (Soccer.ru) - Wikimédia Commons CC BY-SA 4.0

Messi, l’exception ?

Toutefois, que les choses changent, il y a un petit espoir. En 1997 et en 1999, Ronaldo et Rivaldo avaient gagné le Ballon d’or après avoir soulevé la Copa América. Deux brésiliens, deux joueurs du Barça qui en cachent peut-être un autre : Lionel Messi.

Si les Ballons d’or de ses aînés Auriverde semblent être une coïncidence avec leurs titres de champion d’Amérique du sud, pour l’argentin c’est tout le contraire. Messi vainqueur de son septième Ballon d’or, ce sera uniquement à cause de sa première Copa América.

Victorieux en Coupe d’Espagne, c’est la seule compétition internationale durant laquelle La Pulga a brillé cette année. Sauf catastrophe donc, à moins que Jorginho, double champion d'Europe avec l'Italie et Chelsea, n'en décide autrement, les africains devraient encore accompagner le Blaugrana recevoir son prix. Ses prestations sur son continent sont sans appel :

  • Vainqueur de la Copa América avec l’Argentine
  • Meilleur joueur de la Copa América
  • Meilleur buteur de la Copa América : 4 buts (à égalité avec Luis Diaz)
  • Meilleur passeur de la Copa América : 5 passes décisives

*Le football comprend deux principaux niveaux : le niveau domestique ou local et le niveau international. Le niveau international peut être continental ou intercontinental.

Lire aussi : Jorginho et l'impossible quête du Ballon d'Or face à Lionel Messi - Eurosport

Sport
Football
Afrique
Football Africain
Ballon D'or