BAL : Ce qu’il faut retenir...

Best Of

By TIFOS
2 Minutes

La BAL est terminée. Le Zamalek a battu l’US Monastirienne en finale et rentre en Égypte avec ce magnifique trophée inspiré de la prestance d’un baobab. Le Rwanda nous a offert une excellente organisation et on a déjà hâte d’être à la prochaine édition. Cependant, retenons d’abord l’essentiel de celle-ci.

L’Afrique du nord sera de la lutte

En Afrique, le nord est incontestablement un modèle d’organisation. Ses ligues n’ont rien à envier ou presque à ce qui se fait en Occident. Les salaires ne sont peut-être pas aussi faramineux, mais ils font très bien vivre leurs hommes.

Lire aussi : Zamalek remporte la première édition de la Basketball Africa League (rfi.fr)

Aussi, constater que le premier vainqueur de la Basketball Africa League vienne de ce côté, du pays des Pharaons, n’est que logique. Contrairement aux victoires en sélections qui dépendent de la qualité des joueurs sélectionnés, la victoire des clubs est le fruit d’un suivi continu. Une méthode que l’Afrique Maghrébine n’a jamais cessé d’appliquer.

Podium de la première édition de la BAL :

  1. Zamalek (Égypte)
  2. US Monastirienne (Tunisie)
  3. Petro Atlético de Luanda (Angola)
L
L'Égypte et la Lituanie en 1937 à l'Eurobasket par Auteur Inconnu - Wikipédia (Domaine Public)

L’Angola, l’exception de l’Afrique du sud

Ceci dit, l'Afrique septentrionale n’est pas seule. Chez sa sœur subsaharienne, il y a également des pays qui peuvent lui tenir tête. Parmi eux, l’Angola, le leader africain en matière de basket.

Alliant talent et organisation, les angolais marchent incontestablement sur les parquets africains. En terme de titres, aucun pays sur son continent ne fait aussi mieux. Quelques illustrations :

  • Coupe d'Afrique des clubs champions de basket-ball (remplacée par la BAL) : l’Angola détient le record 12, du nombre de victoires. Primeiro de Agosto, recordman d’Afrique, en compte 9, le Petro Atlético de Luanda 2 et le Recreativo de Libolo un.
  • Afrobasket : l’Angola est le pays le plus titré d’Afrique avec 11 trophées. Derrière eux, arrivent l’Égypte et le Sénégal avec 5 victoires. 
  • Jeux Africains : Dans cette compétition, l’Angola partage la première place avec l’Égypte. Les deux pays possèdent le record du nombre de médailles d’or remportées. À savoir 4.
Photo par AMISOM Public Information - Wikimédia Commons (Domaine Public)
Photo par AMISOM Public Information - Wikimédia Commons (Domaine Public)

L’Afrique peut grandir

L’organisation de la BAL a démontré que l’Afrique était capable d’accueillir de grands évènements. Désormais, chaque année, elle sera l’hôte d’un tournoi planétaire qui la situera mieux sur la Balle Orange.

Une visibilité qui permettra à ses différentes fédérations de se mettre au diapason du niveau international. La quantité de talents africains qui inondent la NBA et bien d’autres championnats de prestige, sont la preuve que l’Afrique a juste besoin d’être encadrée. La BAL a tout pour devenir l’autre NBA.

Lire aussi : NBA Afrique : la BAL a bien rebondi - Le Point

Sport
Afrique
Basketball