Manchester City « écrase » le Paris Saint-Germain

By Ecclésiaste DEUDJUI
3 Minutes
Ryad Mahrez après son premier but lors de la demi-finale retour contre le Paris Saint-Germain (2-0). Crédit: leparisien.fr /Image reprise sous autorisation
Ryad Mahrez après son premier but lors de la demi-finale retour contre le Paris Saint-Germain (2-0). Crédit: leparisien.fr /Image reprise sous autorisation

 

Je suis déçu, car Manchester City vient d’éliminer le Paris saint-Germain en demi-finale de la ligue des champions. Il y avait pourtant plein d’espoir avant cette double confrontation, car le PSG avait brillamment éliminé le FC Barcelone en huitièmes de finale, puis le majestueux Bayern Munich lors du tour suivant. J’avais confiance en cette équipe parisienne qui est capable du meilleur comme du pire, et qui possède dans ses rangs deux des tout meilleurs joueurs de la planète : Neymar et Mbappè !

Kylian Mbappè ! Il a été fantomatique lors du match aller à Paris (1-2), rencontre durant laquelle il a terminé les 90 minutes sans effectuer le moindre tir ! Le PSG avait pourtant été irrésistible en première période, dominant un Manchester City quasiment méconnaissable. Puis, en seconde mi-temps, l’équipe qatarienne avait levé le pied pour encaisser finalement deux buts « stupides » de Kevin De Bruyne et ensuite Ryad Mahrez...

Pour ce match retour, le mot d’ordre était « espoir ». Ou « exploit », c’est selon. Il n’y avait pas de Kylian Mbappè sur la feuille de match, le prodige français souffrant d’une blessure au mollet droit. Il a été remplacé sur le terrain par un Mauro Icardi totalement fantomatique jusqu’à son remplacement ! Le Paris Saint-Germain a malgré tout bien entamé sa rencontre, comme lors du match aller. Il a même failli bénéficier d’un penalty pour une faute de main de l’Ukrainien Zinchenko, mais ce penalty a été annulé par le VAR. Et, dans la foulée, Ryad Mahrez –encore lui– ouvrait le score avec au départ une magnifique ouverture de son gardien Ederson...

Donc, je suis très déçu. Neymar avait manifesté toute sa détermination avant la partie, mais il a été impuissant sur le terrain. Les Parisiens ont eu beau détenir la possession de balle en première période (56 %), leurs actions n’étaient pas tranchantes et leurs rares frappes n’étaient pas cadrées. Ils faisaient les mauvais choix dans les trente derniers mètres, et ils s’exposaient aux contres adverses. Le deuxième but mancunien est d’ailleurs le fruit d’une contre-attaque éclair menée de main de maître par le vice-capitaine Kevin De Bruyne.
Le capitaine, lui, Fernandinho, qui n’était plus titulaire depuis les deux derniers matchs de la phase de poule, a fait jouer son expérience. Il a fait sortir Di Maria de ses gongs et lui a provoqué un carton rouge à 20 minutes de la fin. Les esprits se sont échauffés ensuite, le match est devenu bouillant avec les nerfs à vifs, mais l’histoire retiendra que c’est que c’est Manchester City qui s’est qualifié pour la toute première finale de son histoire.
Sur cette rencontre le score c’est 2-0, mais cela fait bien 4-1 sur l’ensemble des deux matchs.

Un score cumulé quelque peu trompeur. Car même si les Parisiens ont parfois fait preuve de maladresse et d’essoufflement sur le plan physique, il n’y avait pas autant d’écart entre les deux équipes. Même, le PSG a été supérieur durant plusieurs séquences. L’équipe de Pochettino aurait très bien pu mener 3 à 0 sur la première période du match aller, mais aussi elle ne méritait pas d’être menée sur la première période de ce match retour.

Comme quoi, les grandes victoires et les grandes défaites se jouent sur les petits détails. Le Paris Saint-Germain n’a pas démérité. Il continuera son apprentissage, malgré qu’il était déjà finaliste l’année dernière. Un grand bravo aux Citizens de Pep Guardiola qui possèdent malgré tout un style de football chatoyant, efficace et irrésistible.
Bon courage à l’équipe qui va les affronter lors de la finale prévue le 29 mai.

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

doualatour@yahoo.fr

Football
Ligue Des Champions
Paris Saint-Germain
Manchester City
Demi-finale