Martin Camus Mimb publie un livre sur son handicap

By Ecclésiaste DEUDJUI
4 Minutes
Martin Camus Mimb au micro de sa radio RSI. Source: lebledparle.com /CC-BY
Martin Camus Mimb au micro de sa radio RSI. Source: lebledparle.com /CC-BY

 

J’ai découvert hier lors d’un direct, que Martin Camus Mimb vient de commettre un ouvrage qui parle de son handicap. Au départ j’ai pris cela pour une initiative commerciale, voire pour de l’autopromotion. Mais force est de constater que le nouveau bouquin de ce journaliste sportif est véritablement un chef-d’œuvre !

Déjà, je ne vous présente plus Martin. C’est le premier Camerounais à avoir commenté une Coupe du monde de football sur une chaîne internationale, et c’était en Afrique du sud en 2010. C’est aussi l’un des journalistes sportifs les plus reconnus dans la profession au Cameroun, d’ailleurs il est le propriétaire de la radio RSI qui est 100 % portée vers le divertissement et le sport. On lui connaît aussi son étroite proximité avec l’ex-footballeur Samuel Eto’o, son goût des bonnes choses puisqu’il s’affiche régulièrement sur les réseaux sociaux en bonne compagnie, et puis surtout ses coups de gueules et ses points de vue qui sont assez réguliers au gré de l’actualité. Personne n’a d’ailleurs oublié sa récente joute verbale avec le journaliste Anthony Pla, lors du dernier CHAN organisé ici au mois de février.

Revenons sur le livre. Il s’intitule « Debout ! », et je trouve que c’est un titrage judicieusement bien pensé. Il a été rédigé en français et en version anglaise. Il coûte dix mille francs CFA au Cameroun, mais environ 21 euros sur les plateformes numériques telles que Amazon ou encore le site de la FNAC. Il a été publié par une petite maison d’édition basée en Irlande et dirigée par une jeune Camerounaise. Le livre est disponible à Yaoundé à la Librairie des peuples noirs, et à Douala au siège de la radio RSI (dédicacé par l’auteur). En attendant l’organisation de rencontres publiques avec les lecteurs, des rencontres qui sont pour le moment repoussées à cause des contraintes sanitaires dues au coronavirus.

Debout ! est un livre fantastique. Il ne s’agit pas uniquement d’une question de handicap, mais surtout d’une question de motivation. Martin Camus Mimb a revêtu sa casquette de coach pour redonner confiance à ceux qui en sont démunis, afin de leur ramener un surplus d’espoir dans la vie. Il s’est basé sur son propre parcours d’enfant handicapé qui a su braver le destin, pour devenir la personne populaire et très appréciée qu’il représente aujourd’hui auprès du grand public.

Dans le bouquin, il raconte que jusqu’à l’âge de six ans, il ne marchait pas du tout. Ses frères aînés étaient obligés de le porter sur le dos pour aller le déposer à l’école, et pour aller l’en ramener plus tard. Martin raconte aussi qu’une fois, une fille lui a déclaré en direct : « Je ne coucherai jamais avec un handicapé ! » Sans parler des inconnus qui le considéraient comme un mendiant dans la rue, lorsqu’il les interpellait pour un renseignement...

 

Martin Camus Mimb avait présenté son livre sur CRTV web. Crédit: CRTV /CC-BY
Martin Camus Mimb avait présenté son livre sur CRTV web. Crédit: CRTV /CC-BY

 

Le livre est basé sur une expérience personnelle mais en réalité il s’adresse à tout le monde : GARDEZ ESPOIR DANS LA VIE ! Donnez-vous les moyens de réussir, et surmontez les railleries. L’autobiographie de notre journaliste n’est qu’un prétexte pour réveiller tous les Camerounais qui sont en manque de confiance, et qui se pensent condamnés par la fatalité. C’est vrai que notre société a exclu –de fait– les personnes handicapées, en leur montrant clairement qu’elles n’ont pas leur place auprès des personnes « normales ». La preuve, aucune politique n’est prévue pour les individus à mobilité réduite. Les immeubles en étage n’ont ni ascenseurs, ni rampes pour chaises roulantes. Les parkings n’ont pas de places réservées. Les toilettes dans les bureaux et les établissements scolaires sont assez distantes, et voilà comment Martin Camus avait développé un réflexe de rétention du pipi durant sa scolarité, un besoin qui est pourtant très élémentaire...

Il ne s’agit pas ici de faire pitié, mais d’interpeller et les autorités, et la société en général. Il s’agit de raconter tout ce par quoi l’auteur du livre est passé, et qui nous apparaît au fil des lignes comme quasiment insurmontable. Par exemple la période où il travaillait à Equinoxe, où la radio était située au... sixième étage ! Des escaliers qu’il a gravis tous les jours durant de longues années. Et ce que ses collègues de l’époque ne savent pas, c’est qu’il arrivait à quatre heures du matin au travail, il changeait ses vêtements aux toilettes, il se parfumait afin d’être « nickel » et de paraître présentable puisque nous sommes dans une société de l’apparence...

Autant d’anecdotes. D’ailleurs Martin le dit lui-même, les insultes qu’il recevait de ses camarades de classe étaient autant de sources de motivation, et le seul moyen de se venger était d’obtenir de bonnes notes à l’école.

Un bon livre, donc, un bon témoignage. Qui d’autre pouvait le rédiger en dehors de celui qui l’avait vécu lui-même ? L’impressionnante carrière de ce journaliste sportif doit aujourd’hui être mise à contribution, afin de lutter contre cette stigmatisation qui a déjà détruit des millions de petits de génies.
Alors où que vous soyez, et de quoi que vous souffriez, un seul mot : DEBOUT !

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

doualatour@yahoo.fr

Handicap
Martin Camus Mimb
Livre
Debout
Autobiographie