Blog du Mois: Parfait d’Ekambi

By Wutsi Blog
3 Minutes

Ce mois-ci, Parfait d’Ekambi, qui partage ses convictions libertariennes sur blog The Sovereign Individual

Décris en une phrase ton blog

Difficile à dire, j'écris un peu de tout, mais principalement de la perspective d'individualisme et de responsabilités personnelles. 

Quelles sont tes sources d’influence?

J’ai très tôt adopté YouTube, un outil qui m’a permis de me confronter à une autre réalité, une autre perspective en termes d'idées, de moralité, de valeurs etc. Je me sens très proche des idéologies libertariennes, conservatrices et anarcho-capitaliste qui, selon mon interprétation, prônent une société de-hiérarchisée, décentralisée et égalitaire pour tous en termes d’opportunités. Ces convictions transpirent dans mes écrits. 

Quelques suggestions:

Quelle place pour le libertarianisme au Cameroun?

Une prise de conscience de l'individualisme est nécessaire. 

L’individualisme invite à être maître de son destin et de s’auto-responsabiliser. Il suggère que nous possédons en nous toutes les clefs pour réaliser notre destin. Celui-ci est unique à chaque individu, et c’est justement cette diversité qui est source de nos richesses collectives. L’individualisme n’a donc rien à voir, contrairement à ce que beaucoup pensent, à l'égoïsme, l'avidité, la solitude etc, bien au contraire! 

L'individualisme est l'antithèse de l'Étatisme, qui lui, prône une organisation centralisée de la société avec pour conséquences, le renoncement à la souveraineté individuelle, la servitude et la stratification de la société entre ceux qui détiennent le pouvoir et ceux qui le subissent. Ceci ne peut être maintenu que par la pratique immorale de l’usage unilatéral de la force.


En comprenant la réelle signification et surtout (!) les implications de l’individualisme on se désolidarise naturellement et progressivement de l'Étatisme, qu’il vienne sous les couleurs du “parti des flammes” ou de celui du “crabe” etc, toutes n’étant que des manifestations de ce même mal dont je parle dans le paragraphe précédent. Ce que je décris n’a donc rien à voir avec un autre mouvement politique, ne devrait surtout pas être interprété comme incitation à la révolte ou la désobéissance civile. Celui qui accorde de l’importance à ce que j'écris et me prend au sérieux doit d’abord se soumettre à l'autorité de l’Etat. Ce que je décris doit plutôt être interprété comme une invitation à inculquer d’autres valeurs à notre descendance, celles du “laissez-faire”, du “live and let live” etc. afin qu’elle puisse réaliser ce changement de paradigme, naturellement, et surtout dans la non-violence. Plus besoin de révolutions pour imposer ce nouveau paradigme, car elles ont déjà eu lieu, notamment, la révolution des technologies de l’information (qui nous a donné Internet) et plus récemment, celle de la Blockchain!

D'où vient ta passion du blogging?

Je suis abonné à plusieurs publications, donc je lis beaucoup, un peu de tout: actualités, économie, histoire, technologie, philosophie, littérature classique etc, par simple curiosité. Pour moi, l'écriture est une continuation logique de la pratique de la lecture. Elle m’aide à mettre de l’ordre dans ma tête et à organiser mes idées reçues. J'écris donc pour donner un sens à mon univers mental. Je suis cependant conscient de mes limitations dans ce domaine, car pour moi, il s’agit d’une très habitude que je n’ai adoptée que très récemment.

Quels challenges fais-tu face à exercer ta passion du Blogging au Cameroun?

Les challenges auxquels je fais face n’ont pas beaucoup à voir avec le Cameroun mais sont plutôt personnels.

Le plus grand est sûrement celui du syndrome de l’imposteur. Je suis autodidacte et j'écris très souvent sur des sujets sur lesquels je n’ai aucune formation formelle. Mes écrits sont plutôt basés sur de fortes convictions personnelles, accumulées au fil des années.  

Il y a bien-sûr aussi le doute, que tout novice rencontre, par exemple, celui de n'être pas certain d’avoir trouvé sa voix. 

Je ne me prends pas non plus trop la tête, je sais que ce sont des sentiments normaux. Je les compare à la peur que le boxeur et l’artiste ressentent en montant sur le ring ou en scène, cette même peur qu’ils utilisent pour se galvaniser et atteindre le meilleur d'eux-mêmes.

Quel autre blog sur Wutsi recommanderais-tu?

Wutsi Tech Blog, sans hésitation pour la qualité de son contenu, sa simplicité dans la présentation des concepts, son aspect pratique et son utilité. Je n’ai aucun doute qu’il apporte énormément de valeur ajoutée a beaucoup de professionnels Camerounais actifs dans les technologies de l’information, les jeunes et moins jeunes, expérimentés et moins expérimentés.

Blogger
Parfait D'Ekambi
Responsabilite Individuelles