Afrobasket : Et si la BAL aidait l’Afrique à sélectionner ses joueurs NBA...

BAL ORANGE !

By TIFOS
3 Minutes

Le Cameroun a sèchement été éliminé de l’Afrobasket qui se tient actuellement au Rwanda. Trois matches, trois sévères défaites, dont une par forfait à cause du Covid, qui donnent une image contrastée du niveau du basket camerounais. Les Lions auraient certainement été indomptables s’ils avaient eu dans leurs effectifs leurs joueurs NBA. Un luxe que peu de pays africains peuvent se payer…

Lire aussi : Afrobasket 2021: le Sénégal qualifié pour les quarts, le Cameroun éliminé (rfi.fr)

Joel Embiid par All-Pro Reels - Wikimédia Commons CC BY 2.0 (Image rognée)
Joel Embiid par All-Pro Reels - Wikimédia Commons CC BY 2.0 (Image rognée)

Qu’est-ce que la BAL peut faire ?

La BAL, Basket Africa League, est une compétition née de la collaboration entre la FIBA Afrique et la NBA. Elle remplace la Ligue des Champions africaine pour aider l’Afrique à grandir sous l’arceau. On peut donc croire qu’elle puisse dépasser sa fonction en intercédant auprès de la NBA pour permettre aux africains qui y jouent de rejoindre leurs sélections.

Amadou Gallo Fall, président de la BAL et vice-président de la NBA, aidé par les Dikembe Mutombo et autres Barack Obama, partenaires de la BAL, peuvent peser de leurs prestigieux poids pour que l’Afrique jouisse de ses meilleurs joueurs.

Lire aussi : Basket: Barack Obama devient partenaire de la NBA Afrique (rfi.fr)

Ouverture de la BAL au Rwanda avec le Président Paul Kagamé par VOA - Wikimédia Commons (Domaine Public)
Ouverture de la BAL au Rwanda avec le Président Paul Kagamé par VOA - Wikimédia Commons (Domaine Public)

Un environnement assaini

On sait que la NBA paye très bien ses joueurs. Les voir se blesser durant une autre compétition ne fait donc pas partie de ses plans. Pour libérer ses pensionnaires, elle a besoin d’être rassurée. D’être certaine que là où ses talents vont, une atmosphère professionnelle règnera.

Une garantie que seule la BAL peut leur donner, devenue leur ambassadrice en Afrique. En relation avec la NBA, la BAL peut créer un protocole strict aussi bien financier que sanitaire, qui permettrait aux africains de la NBA de venir en sélections sans donner des sueurs froides à leurs employeurs.

Lire aussi : Afrobasket masculin J-30 : les équipes Africaines encore confrontées aux assurances de la NBA - NEWS BASKET BEAFRIKA (newsbasket-beafrika.com)

Une visibilité pour l’Afrobasket

La NBA attire les regards. L’Afrobasket avec sous le maillot du Cameroun, Joël Embiid et Pascal Siakam, meilleurs basketteurs africains actuellement, c’est un autre tournoi. Sa visibilité va forcément grimper en flèche et d’autres joueurs pourront être cooptés.

Pour une Afrique plus conquérante

Très peu de sélections dans le monde peuvent se vanter d’avoir un Franchise Player dans leur effectif. Le Cameroun en a deux, dans deux équipes qui jouent le titre en NBA, et ne peut même pas en profiter. C’est triste.

Avec Pascal Siakam et Joël Embiid, voire Jonathan Tchamwa Tchatchoua, champion NCAA avec Gonzaga, les camerounais peuvent battre n’importe quelle équipe dans le monde. L’Angola est la preuve que même une excellente organisation ne suffira pas pour aller chercher les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde.

La NBA n’est pas seulement une ligue parfaitement organisée. C’est aussi et surtout sur le plan sportif, qu’elle est la meilleure au monde. Un joueur qui s’impose sur ses parquets est quasiment injouable. On mesure le niveau d’une sélection de basketball au nombre de ses joueurs NBA. Voilà la vérité...

Lire aussi : Cameroon-Info.Net:: Cameroun/Etats-Unis - Basket-Ball: Le Camerounais Jonathan Tchamwa sacré champion universitaire

Sport
Afrique
Basketball