Moustik, Maahlox et Steve Fah : le triangle des traîtres !

Ecclésiaste DEUDJUI
Apr 26, 2023 - 3 Minutes
Steve Fah (à gauche) et Maahlox Levibeur sont deux influenceurs qui ne soutiennent pas le mouvement de boycott #ModeAvion Source: lebledparle.com /CC-BY
Steve Fah (à gauche) et Maahlox Levibeur sont deux influenceurs qui ne soutiennent pas le mouvement de boycott #ModeAvion Source: lebledparle.com /CC-BY

 

Alors que le peuple camerounais vient d’entamer une vaste campagne de mobilisation contre les opérateurs téléphoniques, certains traîtres ont déjà commencé à se démasquer. Il s’agit de Moustik Le Karismatik, Maahlox Levibeur et Steve Fah qui est toujours dans les plus mauvais coups...

Il faut dire que depuis lundi dernier, le 24 avril 2023, les consommateurs camerounais ont décidé de manifester leur ras-le-bol. Sur l’initiative de la courageuse chanteuse Kareyce Fotso —et accessoirement de David Eboutou—, ils ont décidé de boycotter les services de nos principaux opérateurs téléphoniques que sont Orange Cameroun, et MTN Cameroon.

Le fait est que ces deux opérateurs se font énormément d’argent à la seconde, et pour une qualité de service qui est très discutable. Leurs messages publicitaires emplissent nos messageries téléphoniques, et ils nous font souscrire à des offres incompréhensibles contre notre gré, et qui nous coupent systématiquement de l’argent...
Sans parler du coût des appels qui demeure incroyablement exorbitant, de la qualité d’internet qui est très-très instable, et des prix des forfaits de datas qui sont tout simplement inacceptables !

 

Moustik et Maahlox ne cessent de perdre des abonnés. Source: crtv.cm /CC-BY
Moustik et Maahlox ne cessent de perdre des abonnés. Source: crtv.cm /CC-BY

 

Dans ce contexte donc de mobilisation généralisée, Maahlox Levibeur a choisi de se désolidariser. Le rappeur Je-m’en-foutiste a posté une vidéo dans laquelle il minimise l’impact potentiel de cette campagne, en disant que Orange et MTN ne devraient pas être notre cible prioritaire. Même son de cloche pour le vidéaste Steve Fah (un vlogueur du Système) qui pense qu’il faut laisser tranquilles les Français et les Sud-Africains, mais qu’il faut plutôt aller s’en prendre à l’ART qui est leur régulateur. Bref, que nous devons cesser de perturber les détaillants alors que nous pouvons aller nous plaindre directement chez le grossiste...

C’est quand même malheureux ! Pour une fois que la population camerounaise se retrouve pour enfin devenir un peuple, ce sont ses propres « influenceurs », ses propres fils, qui veulent lui tirer une balle dans le dos. En gros, puisque ces « artistes » ont l’habitude de manger l’argent de ces multinationales, ils veulent empêcher à tout un peuple de vouloir revendiquer son dû.

Receive my Stories your e-mail inbox as soon as I publish them.
Subscribe to my Blog

Et que dire alors de Moustik Le Karismatik, humoriste très inventif par le passé, qui a osé se moquer de notre mouvement ? Hein ? Que penser de son art, de sa conscience sociale, de sa responsabilité citoyenne ? Ne savent-ils pas que lorsqu’on est suivi par des millions de followers, on ne peut plus se permettre d’avoir une opinion qui n’est pas conventionnelle ? Et d’ailleurs, même s’ils ne sont pas d’accord de cracher sur la main qui les nourrit, ne pouvaient-ils pas, du moins, garder le silence pour conserver un minimum de respectabilité ?

 

Une parodie de livre pour se moquer de l
Une parodie de livre pour se moquer de l'attitude de Moustik. Source: crtv.cm /CC-BY

 

Je suis vraiment déçu de ces trois-là, que ce soit Moustik, Maahlox ou encore Steve Fah. Je les considère comme de véritables traîtres. Ils ressemblent désormais à nos dirigeants qui se préoccupent davantage de leur propre ventre, que du maigre panier de la ménagère. Ils ne jouent pas leur rôle de leaders d’opinion, ou du moins de modèles pour notre société. Car comment comprendre que devant une telle escroquerie à ciel ouvert, des gens que nous avons-nous-mêmes fabriqués, se permettent de dire en mondovision que « Il faut plutôt se plaindre à l’ART », « Votre mouvement-là ne va rien changer » ou encore « Ce n’est pas le peuple qui nous a donné notre talent, bande de jouets ».
Du mépris, de l’arrogance, de l’irrespect, du cynisme.

Malgré tout, le mouvement « Mode avion » a bien pris son décollage. Nous allons le respecter tous les jours de 12h00 à 14h00, et ceci n’est que la première phase de cette revendication. Ensuite nous passerons à l’étape supérieure du boycott, en migrant progressivement vers de nouveaux moyens de pression. Nous utiliserons de moins en moins leurs services internet, téléphoniques ou encore les portemonnaies électroniques de ces deux opérateurs.
Et si jamais nous réussissons à faire plier MTN et Orange, les prochaines cibles sont déjà toutes trouvées : Eneo, Camair-Co, Camwater, Congelcam, CanalSat, SABC et enfin... le président Paul Biya !

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

Article publié sur wutsi.com/@/clesh7

Orange
Boycott
Kareyce Fotso
MTN Cameroon
Traîtres