Cameroun : un concours ouvert autour des actions civiques

By Journal du Cameroun
1 Minutes

C’est l’initiative que vient de mettre sur pied le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique en marge de la fête de la jeunesse.

 

Le Cameroun passe ces dernières années par le chaud et le froid. Entre des problèmes de mœurs chez les jeunes et d’autres défis sécuritaires, le pays est, selon plusieurs spécialistes, sur des braises. C’est sur cette base que le ministère en charge de la jeunesse et de l’éducation civique a par exemple instituer ce qu’il a appelé le réarmement moral.

Dans cet élan, le ministère vient de mettre en place un concours baptisé Civic Action. Le concours est ouvert à tous les camerounais sans distinction d’âge et de sexe. Dans le communiqué du Minjec qui organise le concours, il est souligné que les candidats intéressés ont jusqu’au 8 février pour envoyer leurs œuvres artistiques (vidéos, photos, peintures, dessins, slams), qui seront publiées sur la page Facebook Appel au civisme au Cameroun pour le vote en ligne. « Le jury mis en place primera l’œuvre ayant eu plus de partages et de likes », peut-on lire.

Le ministre Mounouna Foutsou  précise dans la foulée que ce concours s’inscrit dans le cadre de la E-campagne sur la lutte contre l’incivisme. Cette campagne vise à promouvoir des comportements civiques et patriotiques en ligne, en encourageant notamment les populations à l’acceptation de l’autre et à la tolérance dans un contexte de recrudescence de discours haineux à caractère tribal sur les réseaux sociaux.

Société
Minjec
Civic Action
Mounouna Foutsou
Réarmement Moral