Af’Sud : l’opposition manifeste contre la crise énergétique « provoquée » par l’ANC

By Journal du Cameroun
2 Minutes

Le parti au pouvoir accuse l’opposition de propagande électorale.Le principal parti d’opposition sud-africain, l’Alliance démocratique (DA), a mobilisé mercredi des milliers de ses partisans lors d’une manifestation dans les rues de Johannesburg pour protester contre la « crise énergétique provoquée par le Congrès national africain » (ANC, au pouvoir).

L’opposition officielle a déploré le déploiement des cadres du parti au pouvoir, qu’elle accuse devant les tribunaux, d’être responsable des problèmes de la compagnie d’électricité publique Eskom.

Plusieurs rues du quartier central des affaires de Johannesburg ont été fermées alors que les manifestants se dirigeaient vers Luthuli House, le siège de l’ANC, pour exprimer leur inquiétude quant aux coupures de courant de ces derniers jours.

Pendant ce temps, la Ligue de la jeunesse de l’ANC a condamné la marche de la DA, la qualifiant d’inapproriée.

« Ils parlent en fait du gouvernement et pourtant ils indexent l’ANC en tant que parti », a déclaré Pule Mabe, porte-parole de l’ANC.

Le responsable a accusé la DA de préparer le terrain pour une « propagande électorale » en vue des prochaines échéances.

« L’ANC a déjà dit qu’il se tiendrait du côté du peuple et contribuerait à trouver des solutions durables à la crise énergétique. Nous avons invité aujourd’hui des experts de la société civile et de l’industrie à participer à notre dialogue sur l’énergie », a-t-il déclaré.

Le président Cyril Ramaphosa a rassuré les Sud-africains en affirmant que son gouvernement s’engageait à réduire la gravité des coupures sur les ménages et les entreprises, avec six centrales électriques identifiées au cours des prochains mois pour récupérer des capacités supplémentaires.

APA
Politiques
Sud
Afrique Du Sud