Maurice Kamto est-il encore un opposant crédible ?

By Ecclésiaste DEUDJUI
3 Minutes
Maurice Kamto prenant un bain de foule. Source: camerpressagency.com /CC-BY
Maurice Kamto prenant un bain de foule. Source: camerpressagency.com /CC-BY

 

Je reste encore sur cette image de Maurice Kamto au palais d’Etoudi, et j’ai toujours du mal à y croire ! C’était jeudi dernier. Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) s’est rendu au palais de l’Unité, à bord de sa propre voiture. Cette visite aurait pu rester incognito si une photo de son véhicule n’avait pas fuité à travers les réseaux sociaux...

Pour le défendre, le MRC a pondu un communiqué dans lequel il essaie de blanchir son leader. Le parti justifie que cela n’avait rien à voir avec les affaires politiques, mais que Maurice Kamto y est allé simplement pour déposer un courrier administratif. Mais dans ce cas, pourquoi n’a-t-il pas envoyé quelqu’un à sa place, pourquoi n’y est-il pas allé avec une voiture banalisée et enfin, pourquoi le parti a-t-il réagi à posteriori au lieu d’annoncer cette visite bien longtemps à l’avance ?

La vérité c’est que Maurice Kamto sème le doute dans l’esprit des Camerounais. Pour beaucoup de ses partisans, il a d’ailleurs perdu toute crédibilité. Cet avocat de renom qui était considéré comme un opposant en majuscule, se caractérise désormais par ses incohérences stratégiques, ses choix politiques douteux, ses contradictions répétées, et finalement par un effritement irréversible de son image bien construite d’animal politique.

Ce qui est clair, c’est que l’ancien ministre de la Justice jouit encore d’une énorme popularité. Son parti continue de recruter massivement des militants, et ses rares meetings autorisés font drainer des foules immenses. Il se murmure même que tous ceux qui sont contre le système et qui n’appartiennent à aucun parti politique, sont forcément du MRC !

Moi je trouve que ce monsieur n’est plus politiquement respectable. Maurice Kamto avait annoncé aux Camerounais qu’il ne les trahirait jamais, mais c’est ce qu’il ne fait que faire au fil des jours. Il a passé neuf mois de prison avec des militants dont certains sont encore emprisonnés derrière les barreaux à ce jour, mais curieusement il ne fait pas mention de leur abandon ni de leur maltraitance par la justice camerounaise. Bref, il ne les défend pas suffisamment à mon avis.
Ce monsieur qui avait annoncé se retirer de toutes les élections camerounaises si ses deux conditions préalables n’étaient pas remplies, vient de déclarer qu’il sera candidat à l’élection présidentielle de 2025 (pourtant le Code électoral n’a pas été modifié, et la guerre au NoSo n’est pas encore terminée).

 

Le véhicule de Maurice Kamto arrivant au palais de l
Le véhicule de Maurice Kamto arrivant au palais de l'Unité. Source: 237online.com /CC-BY

 

Avec son retrait des élections législatives et municipales en 2020, Maurice Kamto a brisé des tas de rêves. Ceux qui voulaient être députés, maires, conseillers municipaux, et qui ont déboursé de fortes cautions pour valider leurs candidatures, n’ont malheureusement pas pu se présenter sous la bannière du MRC. Je comprends pourquoi un monsieur comme Célestin Djamen a dû ensuite quitter le parti, lui qui devait probablement devenir l’actuel maire de l’arrondissement Douala 5ème. Hélas...

Maurice Kamto avait été accusé par plusieurs journaux d’avoir perçu des milliards de francs CFA pour retirer ces candidatures, et il n’a jamais daigné leur apporter le moindre démenti. C’est curieux... Lui qui se veut au-dessus de la mêlée, aurait pourtant pu restaurer son image afin de démontrer à ses nombreux suiveurs, qu’il n’est pas du tout un politicien corruptible ni corrompu.

Enfin, comment comprendre que dans un parti politique qui prône l’alternance, le changement à la tête du MRC soit lui-même inimaginable ? On a l’impression que la seule chose qui compte pour ce leader, c’est son propre destin politique. On s’imagine déjà qu’il aurait des collusions avec les pontes de notre régime, sinon qu’est-ce qu’il est allé réellement faire au plais d’Etoudi, sinon discuter de ses arrangements individualistes avec l’entourage de monsieur Paul Biya ? Hein ?

À l’orée de la future présidentielle qui s’annonce, les électeurs camerounais deviendront de moins en moins dupes, et de plus en plus précautionneux. Et si Maurice Kamto veut vraiment symboliser le changement comme il le prétend, il gagnerait à se montrer de plus en plus convaincant et de moins en moins manipulateur. Et ne pas nous laisser croire que la seule chose qui l’intéresse depuis son entrée en politique, ce n’est pas du tout le destin du peuple camerounais : mais plutôt son accession à la présidence !

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

Article publié sur wutsi.com/@/clesh7

Politique
Paul Biya
Mrc
Maurice Kamto
Palais D’Etoudi