Pourquoi Thierry Henry a quitté Twitter ?

By Ecclésiaste DEUDJUI
2 Minutes
Thierry Henry a définitivement supprimé son compte twitter. Source: foot01.com /Image reprise sous autorisation
Thierry Henry a définitivement supprimé son compte twitter. Source: foot01.com /Image reprise sous autorisation

 

L’ancien capitaine de l’Equipe de France de football, Thierry Henry, vient de lancer un appel au boycott des réseaux sociaux. Le recordman de buts chez les Bleus (51) a en effet montré l’exemple vendredi dernier, lorsqu’il a décidé de supprimer tous ses comptes sociaux : Instagram, Facebook et donc Twitter.

À première vue, cela peut sembler tout de même curieux. Le Martiniquais jouissait d’une popularité de 2,7 millions d’abonnés sur Instagram, et de près de 2,3 millions de followers sur Twitter. Il a pris cette décision irréversible après avoir longtemps protesté contre les dirigeants de ces réseaux sociaux, lesquels seraient (selon lui) très laxistes envers les publications haineuses ; alors qu’elles sont extrêmement pointilleuses lorsqu’il s’agit de protéger leurs droits d’auteur.
En clair, Thierry Henry reproche à ces mastodontes de laisser libre cours à la circulation de propos racistes et au harcèlement. Il explique que ces dérives sont la conséquence de plusieurs souffrances mentales ignorées, et que certaines personnes fragiles sont souvent poussées au suicide par des comptes anonymes pourtant bien identifiables.

Les réseaux sociaux sont comme la vraie vie. Alors s’il y a des connards dans la vraie vie, il y en aura donc également sur les réseaux sociaux. Mais peut-on réguler les commentaires ? Quid de la liberté d’expression ? Peut-on laisser les insultes racistes se propager à la vitesse de la lumière sans rien y faire, ou alors n’y a-t-il pas moyen d’identifier tous les fauteurs et ensuite de les poursuivre ?

Thierry Henry propose que pour ouvrir un compte sur ces plateformes, on doive désormais être enregistré via un numéro de passeport ou une carte d’assurance par exemple. Il rappelle que le phénomène de la violence verbale est une problématique trop souvent sous-estimée, et que c’est l’une des raisons pour lesquelles les auteurs de propos racistes sont généralement légèrement condamnés.
Avec cet appel, l’ancien entraîneur de Monaco ou encore du CF Montréal, espère entraîner dans son sillage plusieurs personnalités de haut niveau, dont notamment des sportifs internationaux. Il donne écho à la nécessité de réorganiser le fonctionnement des réseaux sociaux, et particulièrement de Twitter. Il ne précise pas si lui-même a été victime de ces agressions verbales de la part des certains followers, même si durant sa formidable carrière, il avait plusieurs fois subi des attaques racistes de la part de certains pseudo-supporters.

Sortir de Twitter et délaisser ses millions d’abonnés n’était certainement pas la solution idoine, car les réseaux sociaux sont une formidable vitrine pour la communication digitale moderne. Mais c’était peut-être la seule solution pour que les GAFA se penchent définitivement sur ce problème qui sème la division dans notre société.

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

doualatour@yahoo.fr

Réseaux Sociaux
Twitter
Thierry Henry
Boycott
Harcèlement