Le match de la honte : 25 juin 1982 

By Arol Ketch Raconte
5 Minutes

Je vais vous raconter dans les lignes qui suivent comment l’Allemagne et l’Autriche ont comploté pour empêcher l’Algérie de se qualifier pour le deuxième tour de la coupe du monde en 1982. 

En 1982, l’Algérie se qualifie pour la toute première coupe du monde de son histoire. Cette édition de la coupe du monde qui se tient en Espagne du 13 juin au 11 juillet 1982. 

L’équipe algérienne menée par Rabah Madjer est dans une poule plutôt difficile avec l’Allemagne de l’Ouest, l’Autriche et le Chili. 

L’équipe d’Algérie qui croit en ses chances, veut faire forte sensation. Cependant, pour son premier match, elle doit affronter l’Allemagne avec sa pléiade de stars et son palmarès impressionnant  (2 Coupes du monde en 1954 et 1974, 2 Euros en 1972 et 1980). 

Les allemands quant à eux, affichent une suffisance et arrogance déconcertante. Ils sont persuadés qu’ils ne feront qu’une bouchée de la jeune sélection algérienne, peu expérimentée. 

Confiant, un joueur allemand va carrément dire aux journalistes avant le match, qu’ils « dédicaceront leur septième but à leurs femmes, et le huitième à leurs chiens ». 

Le sélectionneur allemand, Jupp Derwall, n’est pas en reste. Persuadé de la victoire de l’Allemagne, il promet que si son équipe perd contre l’Algérie, il « sautera dans le premier train pour Munich ».

L’arbitre donne le coup d’envoi et les Allemands sont pressés d’infliger une lourde déculottée à la sélection algérienne. L’Algérie qui sait qu’elle n’a rien à perdre, joue sans complexes. Contre toute attente, les Fennecs parviennent à tenir l’équipe d’Allemagne en échec : 0-0 à la mi-temps. 

Ragaillardis par ce score honorable, les Fennecs sont comme transcendés; ils savent  qu’il y a peut être un coup à jouer. A la 52ème minute de jeu, le virevoltant Belloumi perce la défense allemande et se présente seul face à au portier allemand Schumacher. Ce dernier réussit à dévier la frappe de Belloumi et  Rabah Madjer qui était à l’affût devance les défenseurs germaniques et d’une demi volée, réussit à pousser le ballon au fond des filets. 1 but à 0 pour l’Algérie. Les supporters algériens exultent. 

L’Allemagne tient absolument à laver cet affront et dès la 67ème minute, l’attaquant Rummenigge remet les pendules à l’heure. 1 but partout. On s’attend alors à une avalanche de buts des allemands mais c’est sans compter sur la détermination des algériens. 

Juste une minute après l’égalisation allemande, l’Algérie mène une contre attaque foudroyante. Assad déborde sur le côté gauche et centre. Belloumi reçoit le ballon et bat à bout portant le portier allemand. Les spectateurs algériens exultent.

Les allemands qui ne peuvent pas accepter cette humiliation décident de jouer avec 4 attaquants afin de rétablir la donne. La défense algérienne tient le choc et finalement l’Algérie remporte le match contre le champion d’Europe en titre.

 Inimaginable ! incroyable ! l’Algérie devient alors la première équipe africaine à avoir battu une équipe européenne en coupe du monde. 

Le rêve est désormais permis. Après avoir battu l’Allemagne qui était le favori de la compétition, l’Algérie veut désormais être la première équipe africaine à se qualifier pour le second tour d’une coupe du monde. 

Pour son deuxième match, l’Algérie affronte l’Autriche mais cette fois-ci les Fennecs ne réalisent pas d’exploit. La hiérarchie et les pronostics sont respectés. L’Algérie est battue 2  buts à 0. L’Allemagne de son côté se ressaisit en battant le Chili.

Toutefois, les algériens peuvent encore se qualifier lors de l’ultime journée s’ils l’emportent largement face au Chili. A cette époque un match gagné équivaut à 2 points et les matchs des dernières journées du premier tour ne se jouent pas le même jour. 

L’Algérie affronte et bat le Chili 3 buts à 2 et prend la tête de son groupe. Néanmoins, elle doit attendre l’issue du match qui va opposer le lendemain,  l’Allemagne de l’Ouest à l’Autriche pour savoir si elle est qualifiée pour le second tour. 

Si l’Autriche bat l’Allemagne ou fait match nul, l’Allemagne serait éliminée. Tandis qu’une large victoire de l’Allemagne éliminerait l’Autriche. Par contre, un court succès allemand, par 1 ou 2 buts d’écart éliminerait l’Algérie à cause de la différence de buts.

Ayant pris connaissance du résultat du match opposant l’Algérie au Chili, l’Allemagne et l’Autriche vont s’arranger pour faire éliminer l’Algérie. 

Le 25 Juin 1982 est la date du match qui oppose l’Allemagne à l’Autriche. 

Seulement 11 minutes après le début du match, l’Allemagne inscrit un but grâce à son buteur Horst Hrubesh. Alors qu’on s’attend aux prémices d’une partie âprement disputée, les joueurs autrichiens et allemands cessent presque de jouer. En effet, si le match s’arrête à cet instant, les deux équipes seront qualifiées. Ils se contentent de faire des passes; il n’y a aucune volonté dans le jeu, les joueurs marchent sur la pelouse et semblent attendre la fin du match. On aurait dit un échauffement, beaucoup de petites passes, mais aucune initiative.

Les 41 000 spectateurs qui ont payé pour assister au beau jeu comprennent alors qu’un accord tacite a été passé entre les deux équipes. Les spectateurs manifestent leur colère et se mettent à huer les footballeurs sur le terrain. Les supporters prennent le partie de l’Algérie visée par cette injustice et scandent dans les tribunes  : « Algeria ! Algeria ! ». 

Des supporters algériens présents dans les tribunes vont brandir des billets de banque; une manière de dire que le match a été arrangé. 

Pour marquer sa désapprobation face au scandale qui se déroule sous ses yeux, le commentateur allemand du match décide de garder le silence et de ne plus commenter la rencontre. Les téléspectateurs vont carrément éteindre leur téléviseur, dégoûtés par cette rencontre bizarre.

L’Allemagne  l’emporte  finalement  1-0 au terme d’une rencontre terriblement ennuyeuse. Le match de la honte. Les deux équipes se qualifient au détriment de l’Algérie. 

Le lendemain du match, Le quotidien allemand Bild,titre à sa  Une « Honte à vous ».

Après ce match de la honte, la FIFA décide dès la Coupe du Monde 1986 que les derniers matchs de poule du premier tour se dérouleront désormais le même jour et à la même heure. Ce, afin qu’un tel scandale ne se reproduise plus jamais. 

Pour la petite histoire, l’Autriche sera éliminée au deuxième tour de la compétition tandis que l’Allemagne sera battue en finale par l’Italie qui remporte son troisième titre mondial en s’imposant 3-1. 

La terre est sale. Si è ne mvit.

Arol KETCH – 23.11.2022

Rat des archives

Sport
Afrique
Récits
Histoire
Algérie