Nathalie Koah est-elle un modèle pour la jeunesse camerounaise ?

By Ecclésiaste DEUDJUI
3 Minutes
Nathalie Koah sur le plateau de l
Nathalie Koah sur le plateau de l'émission C'midi. Capture d'écran: Youtube /CC-BY

 

Vous avez remarqué que durant son allocution du 10 février, le président Paul Biya a cité quelques jeunes camerounais en exemple. Et vous aurez certainement remarqué qu’il n’a pas mentionné l’influenceuse Nathalie Koah...

Personnellement, j’admire le parcours de cette brave dame. Je la trouve déjà courageuse de supporter autant de moqueries et autant de dénigrements sur les médias sociaux, et je pense qu’elle a développé un mental de guerrière. Je suis aussi admiratif de son premier ouvrage, « Revenge porn », qui était très bien écrit (même si ce n’est pas elle qui l’a rédigé) et dans lequel elle avait  méthodiquement raconté son processus de déchéance. D’où peut-être la suite logique quelques années plus tard, avec la parution du livre « Renaître ».

Alors, est-ce que Nathalie Koah représente un modèle pour notre jeunesse ?
Je répondrais qu’elle n’a pas le choix. Car elle occupe actuellement une place privilégiée dans la médiasphère camerounaise, avec notamment ses 1,6 millions de suiveurs ! Elle est précisément très active sur les plateformes telles qu’Instagram et SnapChat. Ses faits et gestes sont scrutés par des dizaines de milliers de jeunes filles –et même des vieilles–, et nous sommes obligés de reconnaître qu’elle a une influence non négligeable sur une grande partie de notre progéniture...

Nathalie Koah a développé sa notoriété à l’issue d’un énorme scandale. Après une rupture avec le goléador Samuel Eto’o, du temps de sa splendeur barcelonaise, elle a vu ses photos nues circuler sur internet. Elle a tellement souffert de cet épisode qu’elle a plusieurs fois pensé à se suicider, mais heureusement elle n’en est pas arrivée là.
Sauf qu’il y a eu un mal pour un bien, et le fait de gagner la célébrité lui a rapidement apporté plusieurs rencontres bénéfiques, sur lesquelles il n’est pas forcément nécessaire de revenir ici.

 

Nathalie Koah (à gauche) s
Nathalie Koah (à gauche) s'est fait connaître après sa rupture avec Samuel Eto'o. Source: Youtube /CC-BY

 

Nathalie Koah est-elle réellement un modèle ?
Sur ses pages, elle affiche régulièrement les photos et les vidéos de sa réussite. Elle s’affiche dans de belles voitures, de belles maisons, de jolis vêtements. Elle laisse transparaître une vie de diva qui ne montre pas véritablement qu’elle a bataillé pour en arriver là.
Au contraire, les jeunes filles ont une perception biaisée de cette travailleuse acharnée. En général elle est perçue par celles-ci comme une « vendeuse de piment », une prostituée de luxe voire une escort-girl. L’imagerie populaire la classe dans la catégorie des femmes qui se servent de leurs atours pour bénéficier de certains avantages, et en particulier des hommes. Et au final les adolescentes se disent qu’il faut se dénuder sur internet, coucher avec des hommes riches, et puis le succès viendra naturellement lorsque l’on aura acquis cette grande visibilité.

Sur cet aspect, elle renvoie une très mauvaise image pour notre « fer de lance ». Involontairement d’ailleurs, car elle n’est pas responsable de notre perception de sa réussite. Elle est victime d’une image déformée qui la présente en péripatéticienne de luxe, et qui renvoie à nos jeunes sœurs un mauvais miroir. Et donc sur ce plan-là, elle n’est aucunement un modèle !

Mais s’il fallait creuser dans sa vie, elle aurait très bien pu représenter un exemple pour notre jeunesse. Car elle est partie de rien et en plus sur de mauvaises bases, et elle a réussi à devenir quelqu’un de fortuné. Elle n’a pas fait de longues études, mais elle s’exprime merveilleusement bien. Elle est même devenue un personnage charismatique. Elle est dorénavant une chef d’entreprise de plusieurs structures. Elle est une égérie et une VRP pour de nombreuses marques prestigieuses.
Bref, Nathalie Koah est une jeune camerounaise de 34 ans qui a parcouru un long chemin, et dont l’expérience pourrait servir de motivation à plusieurs jeunes camerounais. Mais l’image qu’elle renvoie est terriblement malsaine pour le développement de nos futures générations !

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

doualatour@yahoo.fr

Paul Biya
Nathalie Koah
Jeunesse
11 Février
Modèle