Fally Ipupa célèbre l’amour des Camerounais en les ruinant !

By Ecclésiaste DEUDJUI
3 Minutes
Fally Ipupa est au Cameroun pour célébrer la saint-Valentin avec son album Tokoss. Source: pan-african-music.com /Image reprise sous autorisation
Fally Ipupa est au Cameroun pour célébrer la saint-Valentin avec son album Tokoss. Source: pan-african-music.com /Image reprise sous autorisation

 

Mon titre est un peu trompeur. Car à vrai dire, ce n’est pas Fally Ipupa qui est responsable des montants exorbitants que l’on observera durant sa tournée au Cameroun.
Officiellement, le chanteur congolais sera là pour célébrer la Saint-Valentin. Et, accessoirement, la fête de la jeunesse camerounaise. Puisque sa tournée est constituée de trois dates dont le mercredi 10 février, le samedi 13 et enfin le dimanche 14 février qui est le jour de la Saint-Valentin...

L’artiste en lui-même ne constitue pas un problème. Lui, on l’aime bien. Même si lors de son dernier passage en terre « cameruinaise », il avait été sauvagement giflé par un fanatique un peu trop... exubérant. Mais Fally Ipupa alias Dikap La Merveille est un véritable chouchou au pays du CHAN 2021. Ses chansons font fureur dans les cœurs, son look barbe taillée et ses lunettes noires rajoutent à son charisme, et sa présence dans les magazines people le place tout au sommet de la hiérarchie.
Tout le monde ici connaît ses histoires avec Nathalie Koah, son clash avec Samuel Eto’o Fils, ou encore ses concerts internationaux qui ont fait de lui, ou en font actuellement, l’une des valeurs iconiques indiscutables de la musique africaine.

Une fois que j’ai dit tout ceci, je reviens à mon sujet : Fally Ipupa veut ruiner les Camerounais ! Parce que tenez-vous bien : son concert de Douala qui était prévu à Canal Olympia le 10 février, a vu les 300 billets de 50 000 FCFA l’unité s’arracher comme des petits pains. Et pour les billets de 5 000 FCFA, au nombre de 15 000, ils se sont également envolés comme des boîtes de sardines.
Pour le concert du 13 février au palais des sports à Yaoundé, les tickets vont de 10 000 FCFA pour le grand public, à 50 000 FCFA pour les VIP, et jusqu’à 100 000 FCFA pour les VVIP (apparemment ça veut dire Very VIP).

Mais le bouquet c’est pour le 14 février et la fête des amoureux : les prix iront de 350 000 FCFA pour le Premium single, à un million de francs CFA pour le Prestige couple (qui donne droit au buffet + une bouteille de Cristal).
Bref, du haut de gamme. Je ne souhaite pas jouer les moralisateurs ni les conscientisateurs, mais cette tarification pose question en pleine pandémie de covid-19. Dans un pays pauvre et très endetté. On se demande si les décideurs de ces montants inimaginables pour un simple concert de quelques heures, sont au courant de l’environnement ambiant. Ou alors si cet artiste rumba-international est venu dans notre pays pour réellement égayer nos amoureux, ou alors pour les délester de toutes leurs épargnes.
La question se pose d’autant plus que Faustin Ipupa Nsimba alias Fally Ipupa, n’est pas un musicien camerounais. Il chante très bien, certes, mais est-ce que des Camerounais auraient pu payer de tels montants si ce crooner avait possédé notre même nationalité ? Pourquoi sommes-nous plus fascinés par les étrangers que par nos propres compatriotes ? Pourquoi ceux qui viennent de l’extérieur sont-ils forcément meilleurs que nos brillants musiciens nationaux ? Hein ? Est-ce que Maahlox LeVibeur peut-il pratiquer de tels montants lorsqu’il se rend en République démocratique du Congo ?
Ce sont juste des questions.

 

Grille des prix du Katios pour la soirée VIP avec Fally Ipupa. Source: cameroon-info.net /CC-BY
Grille des prix du Katios pour la soirée VIP avec Fally Ipupa. Source: cameroon-info.net /CC-BY

 

Pour finir, la boîte qui accueille la soirée du 14 va également revoir le prix de ses boissons à la hausse : 20 000 FCFA une bouteille d’eau minérale ! Je rappelle qu’elle coûte 350 FCFA en temps normal. Idem pour les bouteilles de jus qui coûteront également 20 000 FCFA durant cette même soirée. D'ailleurs je vous épargne les détails, puisqu’il y a des vins de 65 centilitres qui coûteront jusqu’à 400 000 FCFA...

Dans tous les cas, il s’agit là d’un problème de riches. Ceux qui ont de l’argent iront côtoyer Fally Ipupa, et ceux qui n’en ont pas se contenteront d’un petit bistrot pour impressionner leur sainte valentine. Mais entre-nous, cette tournée ressemble davantage à un braquage plutôt qu’à une célébration de l’amour ici au Cameroun.

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

doualatour@yahoo.fr

Cameroun
Saint-valentin
Fally Ipupa
Katios
Concert