CHAN 2021 : Les raisons d’une belle compétition…

Une belle fête en perspective

By TIFOS
2 Minutes

Ça y est il est là. Le Championnat d’Afrique des Nations est bien au Cameroun. Le président de la FIFA, Gianni Infantino, est exceptionnellement arrivé à Yaoundé pour immortaliser cet évènement. Une compétition particulière qui devrait rentrer dans les annales du football africain et mondial. Pourquoi ? Les réponses ci-dessous.

Le Cameroun, grande nation de football

Ce n’est plus un secret pour personne. Le Cameroun est une grande nation de football. Second palmarès d’Afrique, le pays des Lions Indomptables a tout de la terre d’accueil idéale pour le sport roi.

Les camerounais respirent le football et sont prêts à « remplir » les stades pour vivre leur passion. Une image qui devrait fortement contraster avec les enceintes vides qui brossent le football international.

Taxis publicitaires à Yaoundé par Happiraphael - Wikimedia Commons CC BY-SA 4.0
Taxis publicitaires à Yaoundé par Happiraphael - Wikimedia Commons CC BY-SA 4.0

Des grands noms associés à l’évènement

Malgré l’absence des superstars africaines dans les arènes, le CHAN sera une grande fête. Pour ceux qui voudront absolument voir des grandes personnalités du football, ils pourront regarder dans les tribunes pour se consoler.

Pour relayer M. Infantino, les présences non moins prestigieuses des hommes tels qu'Issa Hayatou, Roger Milla, Samuel Eto’o et autres Rigobert Song sont à noter. Les gloires du football ne manquant absolument pas chez le quintuple champion d’Afrique.

Samuel Eto
Samuel Eto'o contre le Maroc par mustapha_ennaimi - Wikimédia Commons CC BY 2.0

Les infrastructures

Longtemps décrié pour la qualité de ses infrastructures, le Cameroun a mis la barre très haute. De la pelouse aux gradins, la qualité règne.

Flambantes neuves, ce serait peu dire que de préciser que les enceintes de ce CHAN vaudront le détour. Notamment le magnifique Complexe Sportif de Japoma, l’un des plus beaux stades du Continent Noir actuellement.

Stade Omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé par Kondah - Wikimedia Commons CC BY-SA 4.0
Stade Omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé par Kondah - Wikimedia Commons CC BY-SA 4.0

Un test avant la CAN

La tenue du CHAN sera aussi l’occasion pour les observateurs de mesurer la qualité du travail camerounais. Ils pourront émettre leur avis sur ce qu’il faudra revoir avant la CAN, histoire de donner un coup de pouce à leurs hôtes. Lesquels auront la possibilité de véritablement jauger leur progression en vue de l’objectif ultime : la Coupe d’Afrique des Nations.

L
L'Algérie, vainqueur de la CAN 2019 - Wikimedia Commons CC BY-SA 4.0

Un CHAN historique

Enfin, le CHAN 2021 sera la première compétition post confinement dédiées aux sélections séniors. Pour la première fois depuis les restrictions originelles liées au COVID, les équipes nationales se retrouveront dans une phase finale.

Avant l’Euro 2020, la Copa América 2021 et les Jeux Olympiques 2020, le modeste football local africain ouvrira le bal d’un calendrier menacé par la crise sanitaire. Une pole position historique qui pourrait servir de modèle d’organisation aux prochains tournois mondiaux du sport roi.


Cameroun
Football
Sport
Afrique
Chan2021