Cameroun : Fabrice Ondoa à Arta Solar ?

Un nouveau club pour Fabrice Ondoa

By TIFOS
2 Minutes
Image (Modifiée) par Castroquini-FCB - Wikimédia Commons CC BY 2.0
Image (Modifiée) par Castroquini-FCB - Wikimédia Commons CC BY 2.0

Qu’est-ce qui arrive à Fabrice Ondoa  ? se demandait-on récemment. Aujourd’hui on a la réponse. Une réponse peu reluisante, puisque le portier camerounais vient d’être viré de son club d’Oostende à cause d'une Lockdown Party. Le champion d’Afrique devrait donc rejoindre les djiboutiens d’Arta Solar 7 ? Pourquoi pas…

Versluys_Arena_Oostende par KSKB1935 - Wikimédia Commons CC BY-SA 4.0
Versluys_Arena_Oostende par KSKB1935 - Wikimédia Commons CC BY-SA 4.0

Retour sur les faits

Après avoir perdu sa place de titulaire, Fabrice Ondoa est soupçonné d’avoir perdu la tête. En cette période de COVID, le goalkeeper aurait trouvé judicieux d’organiser une fête clandestine. Le site belge d’informations, RTBF.be, nous raconte :

« La police ostendaise, appelée dans la nuit de samedi à dimanche en raison de nuisances sonores, a mis fin à une fête clandestine organisée dans l’appartement de Fabrice Ondoa. Il s’est avéré qu’une dizaine de personnes ne respectaient pas les mesures en vigueur pour lutter contre le coronavirus. La police a dressé onze procès-verbaux ».

Résultats des courses, l’ancien prodige de la Masia a été saqué. Gauthier Ganaye, président exécutif du KV Ostende :

« En tant que club de football, nous ne pouvons pas tolérer un tel comportement égoïste et irresponsable. Nous n’avons pas encore eu d’infection au Covid-19 et nous faisons tout pour que cela reste comme ça. C’est pourquoi nous rappelons sans cesse à nos joueurs leurs responsabilités. Nous sommes obligés d’engager une procédure de licenciement à l’encontre de Fabrice Ondoa. »

  Image by David Peterson de Pixabay
  Image by David Peterson de Pixabay

En route vers Djibouti ?

Aussi, le portier des Lions Indomptables n’aura pas le temps de se lamenter. La trêve hivernale arrive vite. Janvier toque à sa porte et lui propose déjà un nouveau challenge. Sur les magnifiques plages de Djibouti, Arta Solar 7 lui tend les bras. Après Alexandre Song et Dany Nounkeu, le natif de Yaoundé pourrait bien être le troisième international camerounais sans club à rejoindre l’AS7.

Christian Bassogog par Kirill Venediktov  - Wikimédia Commons CC BY-SA 3.0
Christian Bassogog par Kirill Venediktov  - Wikimédia Commons CC BY-SA 3.0

La riposte

Quoique, le camerounais ne reconnaît pas les faits qui lui sont reprochés. Sur son compte Facebook, le champion d’Afrique 2017 s’insurge contre son congédiement et conteste. Soutenu par Patrick Mboma, Christian Bassogog et de nombreux autres Lions, il écrit :

« Je viens d'apprendre la nouvelle cet après-midi (mardi, ndlr) par courrier quasiment en même temps que la presse. Je vous avoue être choqué, car les dirigeants n'ont même pas pris la peine de m'inviter à m'expliquer sur les faits qui me sont reprochés. Ils prennent une décision aussi grave sans même prendre la peine de m'entendre. J'ai juste reçu un courrier de leur avocat. C'est scandaleux ! S'ils avaient pris la peine de m'inviter à m'expliquer ils auraient compris que je n'ai rien à me reprocher. Je n'ai rien organisé du tout et ce n'était sûrement pas une 'lockdown party'. Les termes sont importants dans la vie...  »

Cameroun
Football
Sport
Djibouti