Pourquoi dépenser autant de milliards pour les Lions indomptables ?

By Ecclésiaste DEUDJUI
3 Minutes
Le ministre des sports, Narcisse Mouelle Kombi, dans la Tanière des Lions durant la CAN 2021. Source: 237actu.com /CC-BY
Le ministre des sports, Narcisse Mouelle Kombi, dans la Tanière des Lions durant la CAN 2021. Source: 237actu.com /CC-BY

 

En vue de la Coupe du monde de football qui débutera le 20 novembre prochain, l’Etat du Cameroun a décidé d’octroyer 4,5 milliards de francs CFA à la Fécafoot, au titre de l’accompagnement des Lions indomptables durant cette compétition.
Même si cette somme paraît énorme, elle est très inférieure à ce que la fédération camerounaise de football réclamait. En effet, l’instance dirigée par Samuel Eto’o aurait souhaité obtenir 14 milliards de nos francs, ou plus exactement 13 milliards 800 millions de francs CFA. Et on a envie de leur demander : pour quoi faire ?

Ce décaissement qui aura probablement lieu dans les prochains jours, n’est qu’un épisode de plus dans la série des gaspillages des finances publiques au Cameroun. Dans un pays où il n’y a pas d’eau, il n’y a pas d’électricité et il n’y a même pas le minimum alimentaire, dans un pays où le panier de la ménagère va bientôt exploser, nos dirigeants ont jugé qu’il valait mieux investir dans la préparation des Lions indomptables pour le Mondial...

À quoi servira cet argent au juste ? Concrètement, il est censé servir pour les déplacements de l’équipe nationale, et de ses encadreurs. Il est censé payer certaines primes de préparation, ainsi que certains frais de mission. Il est censé loger les administrateurs de la Fécafoot et du ministère des sports qui accompagneront nos si valeureux Lions indomptables, bref, il leur servira à pouvoir se trémousser et à passer du bon temps au Qatar.

En réalité, donner de l’argent à une équipe qui doit préparer une compétition aussi importantissime, n’a rien de dramatique. Mais cela ne doit pas se faire sans un certain respect de l’ordre des priorités. Cela doit se faire en respectant toutes les autres disciplines sportives, vu que les volleyeuses ont été championnes d’Afrique et pourtant elles n’ont même pas eu accès à leur prime de victoire.
Lorsqu’il s’agit du football, et particulièrement de la sélection nationale masculine sénior, on frise la démesure. Le ministre des sports fouine son nez dans les affaires internes de la Fécafoot, alors qu’il ne connaît même pas où est situé le siège de la Fécabasketball...
Pourquoi dit-on toujours qu’il n’y a pas de sport mineur au Cameroun, et pourtant nous connaissons tous le sport majeur ? Pourquoi les Lions indomptables sont-ils si sanctuarisés alors qu’ils ne changent rien dans le quotidien des Camerounais, sinon qu’ils servent à distraire le peuple et à détourner notre attention des vrais sujets qui sont pourtant essentiels ? Pourquoi a-t-on l’impression que l’Etat du Cameroun veut absolument nous offrir du pain et des jeux, en faisant semblant d’aimer la jeunesse sportive alors que tout cela est fait uniquement pour des visées électoralistes ? Pourquoi a-t-on l’impression que les Lions indomptables sont utilisés auprès du grand public afin de renforcer le sentiment de patriotisme et de pseudo cohésion nationale ?

La fédération camerounaise de football va déjà recevoir des milliards de francs CFA de la part de la FIFA, pour lui permettre de bien se préparer pour la compétition. Les joueurs seront logés, nourris, et ils ne manqueront presque de rien. La Fécafoot elle-même dispose de ses propres sponsors et partenaires, qui lui permettront de couvrir suffisamment toutes ses charges.
Pourquoi donc dépenser encore 4,5 milliards de francs CFA de l’argent du contribuable, pour le gaspiller alors que nous allons rentrer au Cameroun dès le premier tour ? Hein ? Surtout que nous avons de véritables problèmes ici au Cameroun, mais qui malheureusement ne bénéficieront jamais d’aucun financement de la part de notre gouvernement...

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

Article publié sur wutsi.com/@/clesh7

Cameroun
Football
FECAFOOT
Qatar 2022
Argent