L’OMS, une organisation terroriste ?

By Ecclésiaste DEUDJUI
2 Minutes

Évidemment, il ne faut pas me prendre au premier degré. Je ne suis pas en train de dire que l’organisation mondiale de la santé est une filiale de Daesh. Pas du tout. Mais de voir une organisation qui est responsable de notre santé et qui se comporte d’une certaine manière... ça craint !

Mes doutes ont commencé à germer lorsque Didier Raoult, le désormais célèbre, avait proclamé l’efficacité de l’hydroxychloroquine contre le coronavirus. Et bang ! L’organisation machin de la santé s’est redressée pour contester cette thèse, et sans rien nous proposer en retour s’il vous plaît. Je suis un peu dérangé lorsqu’elle préconise des essais cliniques à n’en plus finir, des procédures pharmaco-thérapeutiques qui sont lentes et administratives, pendant que dans le même temps nous sommes déjà à, combien déjà, 270 mille morts à travers le monde ?

Cette organisation me fait penser à une association terroriste parce que le but des associations terroristes c’est de dispenser de la terreur. Tiens ! L’apivirine du médecin béninois, inefficace ! Le covid-organics de l’artémisia malgache, non conforme aux normes médicamenteuses ! Les compositions herbales de Mgr Kleda au Cameroun, ou que sais-je encore, non regardables et puis de toute façon la solution devra forcément provenir de l’Occident...

Logo de l
Logo de l'OMS. /CC

L’OMS vient de montrer son vrai visage : « l’Afrique doit se préparer au pire ! » Mais de quel pire s’agissait-il ? Était-il prémédité et dans ce cas le coronavirus n’aurait été que l’instrument liquidateur ? C’est quoi ce genre d’organisation « mondiale » qui, au lieu d’offrir des solutions, oppose plutôt des contestations ? Pourquoi l’OMS a offert une quinzaine de véhicules rutilants au gouvernement camerounais par exemple, là où on l’attendait sur le terrain médicinal ? Pourquoi ce réseau a-t-il toujours tendance à semer la terreur, à faire peur, à dire une chose puis son contraire, et enfin à ne favoriser que les intérêts des industries pharmaceutiques ?

Parce que c’est bien de cela qu’il s’agit : vendre la mort. Aucun vaccin ni médicament n’est promu tant qu’il permet de résorber une maladie de façon définitive. Il faut toujours de la chair à canon. Il faut des virus insidieux comme Ebola. Il faut des programmes pour lutter contre le paludisme, la tuberculose, la poliomyélite, le VIH-sida qui génèrent beaucoup d’argent... Au fait, pourquoi n’a-t-on toujours pas de vaccin contre le sida alors que ça fait déjà quarante ans que ces gens-là sont à sa recherche ?

L’OMS est une entreprise terroriste, parce qu’elle cherche à nous effrayer. J’ai bien dit une entreprise et non pas une organisation. C’est une multinationale qui cherche à faire du chiffre. C’est un machin comme aurait dit le général De Gaulle. Alors, filiale de Daesh ou pas, j’ai bien peur de vous annoncer que ce conglomérat est par certains égards beaucoup plus dangereux que le coronavirus qu’il a laissé s’infiltrer dans le monde...

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

doualatour@yahoo.fr

Coronavirus
Santé
Terrorisme
OMS
Organisation Mondiale De La Santé