Entreprises publiques : Blaise Moussa nommé DG d’une Camwater en difficulté

By Investir au Cameroun
3 Minutes

(Investir au Cameroun) - Au sortir du Conseil d’administration extraordinaire tenu ce 30 septembre 2022 à Douala, Blaise Moussa a été nommé au poste de directeur général (DG) de la Cameroon Water Utilities (Camwater), l’entreprise publique chargée de la production et de la distribution de l’eau potable dans le pays. Le nouveau promu remplace à ce poste Gervais Bolenga, qui avait été nommé à la tête de cette société d’État en novembre 2017.

Inspecteur principal des impôts, diplômé de l’École nationale d’administration et de magistrature (Enam), Blaise Moussa occupe depuis le 13 mars 2019, le poste de directeur des affaires générales au ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra). Ce dernier rejoignait ainsi l’administration centrale après un long bail à l’Agence des normes et de la qualité (Anor), dont il fut le directeur administratif et financier, puis à la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), dont il a été le secrétaire général entre janvier 2016 et septembre 2017.

Militant du RDPC, au pouvoir, ce cadre du ministère des Finances, originaire de la région forestière et minière de l’Est du Cameroun, est par ailleurs membre du Conseil régional, au sein duquel il occupe le poste de président de la commission des finances. Blaise Moussa, né le 21 mai 1974 à Betaré Oya, est aussi le tout premier président du Conseil d’administration (PCA) de la Société nationale des mines (Sonamines), bras séculier de l’État dans le domaine de la mine solide. Il a été remplacé ce jour au Conseil d’administration de cette entreprise par Jackson Betty Amouko.

Le nouveau DG sera secondé par Jocelyne Alice Ngo Njiki, porté au poste directeur général adjoint en remplacement de Jean Pierre Bidjocka. Née le 8 janvier 1981 à Yaoundé, cette originaire de Ngok Mapubi dans le Nyong et Kelle, région du Centre, est ingénieur de génie rural et titulaire d’un master en management et développement. Elle occupait jusqu’à ce jour le poste de directeur de la mobilisation des ressources en eau au ministère de l’Eau et de l’Énergie (Minee).

Une entreprise en difficulté

Fonctionnaire aux multiples casquettes, Blaise Moussa arrive à la tête d’une entreprise dans la tourmente. En effet, Camwater peine à satisfaire ses plus de 500 000 abonnés. Depuis plusieurs semaines, des dysfonctionnements techniques et opérationnels perturbent l’approvisionnement en eau potable même des deux capitales du pays.  

De sources officielles, avec ses 96 stations de traitement et 32 stations de reprise, l’entreprise dispose d’un d’une capacité installée de 824 456 m3/jour et d’une capacité totale de stockage de 267 834 m3. Mais « de nombreux équipements de production et de traitement des eaux sont dans un état de délabrement et le réseau de distribution est vétuste et nécessite d’importants moyens pour sa réhabilitation », reconnait le ministre de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba, dans son discours d’installation. La situation est telle que le rendement de distribution se situe aujourd’hui autour de 48%. C’est-à-dire que plus de la moitié de l’eau injectée dans le réseau est perdue. Ce qui engendre un déséquilibre entre les charges de l’entreprise et ses recettes.

« Je vous invite à faire l’analyse des données chiffrées ci-dessus, pour déduire par vous-mêmes les pertes qui en résultent alors que les populations sont dans le besoin en eau potable et l’entreprise dans le besoin financier », a indiqué Gaston Eloundou Essomba à l’endroit des nouveaux promus.

Pour améliorer le service et rétablir l’équilibre financier de sa structure, ce dernier à recommander aux nouveaux dirigeants l’amélioration du rendement de distribution ; la mise en place d’un système de facturation efficace et efficient ainsi qu’un dispositif de recouvrement hautement performant ; l’installation d’un système de back-up énergétique à travers l’acquisition des groupes électrogènes en vue de maintenir la production continue d’eau potable et le maintien en bon état des installations de production d’eau potable à travers le territoire national.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

26-09-2022-Camwater : le DG sommé de prendre des « mesures urgentes » pour garantir la qualité de l’eau produite à Akomnyada

19-08-2022 - Eau potable : les problèmes d’approvisionnement persistent à Yaoundé, malgré un investissement de 4 milliards de FCFA

22-09-2022 - Camwater : des employés menacent d’entrer en grève si l’État ne règle pas une dette 10 milliards de FCFA

16-04-2021-Les premiers dirigeants de la nouvelle Société nationale des mines du Cameroun nommés, dont un DG de 39 ans