Pétition pour la fin de la guerre dans le Nord-ouest et le Sud-ouest...

By Ecclésiaste DEUDJUI
2 Minutes
Il faut immédiatement cesser le conflit anglophone. Source: agencecamerounpresse.com /CC
Il faut immédiatement cesser le conflit anglophone. Source: agencecamerounpresse.com /CC

 

Chers tous, chères toutes,

 

C’est avec beaucoup d’émoi et énormément de chagrin que je vous sollicite pour la résolution finale et définitive de la guerre qui sévit en zone anglophone camerounaise.

En effet, voilà quatre ans déjà que ce conflit fratricide perdure, avec son lot récurrent de massacres, de barbaries, de tueries de masses et d’actes de torture répétés.

 

Nous avons encore en mémoire le carnage de Ngarbuh en février dernier. De même que la décapitation inhumaine de la gardienne de prison Florence Ayafor. Nous avons en mémoire les kidnappings dans cette partie du pays et les mutilations, égorgements, assassinats sommaires et j’en passe !

Ce spectacle n’a que trop duré. Nous ne pouvons plus supporter cette barbarie qui se déroule sous nos yeux, et dont nous donnons l’impression qu’elle ne nous concerne pas. Il faut agir ! Il est temps que le peuple camerounais dise enfin NON à cette sauvagerie qui décime nos propres frères et qui paralyse considérablement notre économie nationale.

 

La dernière tragédie en date c’est ce lugubre massacre du samedi 24 octobre 2020. Des individus non identifiés et armés, ont fait irruption dans une école secondaire et primaire de Kumba et ils y ont froidement abattu une demi-douzaine d’élèves. Et blessé plusieurs de leurs camarades.

Ce qui s’est passé est non seulement inimaginable, mais en plus c’est carrément insoutenable.

 

Nous exhortons les autorités administratives et le président de la République Paul Biya, à trouver radicalement une solution à cette crise incompréhensible, une crise qui a déjà causé des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés. Nous leur demandons de reconnaître qu’il y a effectivement un sérieux problème anglophone, et de s’asseoir avec les séparatistes pour essayer un réel début de dialogue, afin d’obtenir au moins un cessez-le-feu provisoire.

 

L’arrogance n’a jamais gagné une guerre. Aucune nation n’a jamais vaincu dans une bataille contre son propre peuple. Les discussions avec les séparatistes seraient un acte d’apaisement, de tentative de réconciliation et surtout de rassemblement. Jusqu’à quand allons-nous voir mourir nos compatriotes et continuer ainsi de vivre comme si de rien n’était ?

 

Je vous supplie de mettre un terme à cette guerre civile. Quels qu’en soient les moyens, il faut dire Non à cette horreur inadmissible qui s’est progressivement installée dans notre pays sous nos pauvres yeux indifférents.

 

Les leaders politiques, les autorités républicaines, l’Armée, les combattants sécessionnistes et la société civile camerounaise doivent prendre chacun ses responsabilités pour que cesse enfin cette morbide inhumanité.

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

doualatour@yahoo.fr

Paul Biya
Ambazonie
Crise Anglophone
Kumba
Sécessionnistes