La Comifac met en place un projet pour lutter contre le commerce du bois illégal en Afrique centrale

By Investir au Cameroun
1 Minutes

(Investir au Cameroun) - Yaoundé, la capitale camerounaise, a abrité le 22 septembre 2022 la cérémonie de signature de la note du projet Tropical Timber Trade Facility (TTT) pour le commerce des bois tropicaux légaux et durables en Afrique centrale. Le projet que la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac) et la coopération allemande se préparent à mettre en œuvre, apprend-on, a pour but de proscrire les exportations du bois illégal vers les marchés internationaux.

Ce projet est d’un intérêt capital pour les pays de la Comifac, au rang desquels se trouve le Cameroun. En effet, selon l’Association technique internationale des bois tropicaux (ATIBT), sur 55 millions d’hectares de concessions forestières enregistrées en Afrique centrale, seuls 18% sont vérifiées comme légales ou certifiées. Le projet TTT vise non seulement à inverser la tendance, mais aussi à améliorer les recettes publiques et les conditions de vie des populations riveraines des concessions forestières.

En effet, fait observer la Comifac, « l’augmentation de la production du bois légal entraînera une augmentation des recettes fiscales dans les pays d’Afrique centrale et permettra à la population locale, en particulier dans les zones rurales reculées, de bénéficier d’un emploi légal ».

BRM