Football : le FC Barcelone n’est pas du tout un club sympathique !

Par Ecclésiaste DEUDJUI
3 Minutes

Installe un racouci de Wutsi sur ton écran.

Luis Suarez a quitté le FC Barcelone dans des conditions exécrables. Source: sport365.fr /Image reproduite sous autorisation
Luis Suarez a quitté le FC Barcelone dans des conditions exécrables. Source: sport365.fr /Image reproduite sous autorisation

 

J’ai arrêté de supporter le FC Barcelone au début de la saison 2009-2010. À l’époque, les Blaugranas venaient de se séparer du goléador Samuel Eto’o Fils, pourtant auteur d’une excellente saison et d’ailleurs il avait remporté le triplé Liga-Coupe d’Espagne-Ligue des champions.

C’est depuis lors que j’ai commencé à considérer le FC Barcelone comme un mauvais club ! Une année auparavant, c'est-à-dire pendant la pré-saison 2008-2009, Pep Guardiola s’était déjà maladroitement –mais surtout impoliment– séparé des deux cracks qu’étaient à l’époque Ronaldinho, Ballon d’or 2005, et son compère Deco qui a remporté la Champions league en 2004 avec le FC Porto de Mourinho, puis en 2006 avec le Barça de Frank Rijkaard...

 

Je déteste donc le Barça depuis 2010. Non seulement je ne l’aime plus, mais je le hais. Je savoure ses défaites et je suis extatique lorsqu’elles sont cuisantes. Je considère (cela n’engage que moi) que c’est une formation qui est systématiquement favorisée par les arbitres. Je considère aussi que c’est une institution irrévérencieuse qui joue avec les législations et qui manque cruellement d’élégance envers ses meilleurs joueurs.

Le dernier cas en date c’est celui de Luis Suarez : 198 buts avec le FC Barcelone, et pourtant il est poussé vers la sortie comme un malpropre et une persona non grata... Quelle humiliation pour le troisième meilleur buteur de l'histoire du club, lui qui rêvait d’y terminer sa carrière et qui était encore pourtant assez performant. Bref...

 

Koeman n’est pas le seul responsable. J’ai adoré son but en 1992 lorsqu’il offrait au Barça son premier trophée en Coupe des champions (c’est comme cela que ça s’appelait à l’époque), mais je ne savais pas que vingt-huit ans plus tard, il se transformerait en bourreau. Problèmes personnels avec Suarez ? Parce que logiquement, quel entraîneur ne voudrait pas d’un attaquant de cette trempe ? Quel technicien se débarrasserait d’une vedette de cette envergure et avec aussi peu de manières ?

 

Lionel Messi partira du FC Barcelone en fin de saison. Source: butfootballclub.fr /Image reprise sous autorisation
Lionel Messi partira du FC Barcelone en fin de saison. Source: butfootballclub.fr /Image reprise sous autorisation

 

Lionel Messi a voulu partir lui aussi. Il en avait marre. Le Barça s’était également disputé avec le troisième larron de la MSN, j’ai nommé Neymar. Personne n’a oublié les conditions conflictuelles de son départ, le Barça allant jusqu’à refuser le chèque de 222 millions d’euros envoyé par le Paris Saint-Germain, et exiger que la Liga ne leur délivre pas de certificat international de transfert... Peine perdue !

Ce club est tellement vicieux mais pourtant sa barbarie se dissimule derrière son style de jeu flamboyant. Qui a oublié comment Daniel Alvès, l’un des meilleurs latéraux de tous les temps, est parti de cette institution ? Qui ne se souvient pas de l’année de calvaire de Zlatan Ibrahimovic, ni de celle d’Antoine Griezmann ? Qui a oublié le départ humiliant de David Villa aux Etats-Unis ? Pourquoi acheter Coutinho à plus de 100 millions d’euros si c’était pour le trimballer d’écuries en écuries comme c’est le cas actuellement ?

 

Et puis, c’est la même valse avec les entraîneurs : Quiqué Sétien compte attaquer le club en justice pour non-paiement de ses droits de licenciement. C’était la même chose Neymar qui réclame des bonus qu’il n’aurait toujours pas reçus. Et puis on parle aussi de Zubirateta qui est parti fâché avec le club, de l’ancien vice-président de Bartomeu qui avait lui aussi claqué la porte, sans parler du président lui-même qui est mal-aimé par les supporters mais qui continue malgré tout son entreprise de démolition...

 

Donc, le Barça n’est pas du tout un club sympathique. C’est une industrie qui brasse beaucoup d’argent et qui écrase la personnalité de ses collaborateurs. C’est une grosse machine qui n’a pas d’états d’âme, ni même simplement d’âme d’ailleurs !

Mais qu’à cela ne tienne, bon vent au pistolero Luis Suarez car comme l’a si bien dit son ami Messi sur Instagram : « À ce niveau, plus rien ne me surprend ! »

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

doualatour@yahoo.fr

Football
Lionel Messi
Espagne
Luis Suarez
FC Barcelone
Ecclésiaste DEUDJUI
Ecclésiaste DEUDJUI
Je suis un blogueur camerounais et je réside dans la ville de Douala.