Pourquoi les Camerounais adorent détester Vision 4 ?

By Ecclésiaste DEUDJUI
3 Minutes
Les journalistes vedettes de Vision 4. Source: 237actu.com /CC-BY
Les journalistes vedettes de Vision 4. Source: 237actu.com /CC-BY

Personnellement je suis un fan de Vison 4. Enfin, disons que j’apprécie particulièrement certains programmes tels que « Tour d’horizon » ou « Women’s stories ». Mais chaque fois que cette chaîne de télévision subit un mauvais sort, on a l’impression que cela enjaille l’opinion publique camerounaise.

Explications.

 

Des journalistes arrogants

Effectivement la première impression que cette chaîne de télévision renvoie, c’est celle d’un média superpuissant, arrogant, suffisant et même monopolistique.

Les journalistes et techniciens de Vision 4 sont bien payés, et cela se sait. Ils disposent des moyens nécessaires à l’exercice de leur activité professionnelle, et disons que leur traitement peut susciter quelques jalousies auprès de leurs confrères qui travaillent dans les médias parallèles.

Mais sauf que leur attitude frise parfois la condescendance. Le public camerounais a souvent l’impression que ces journalistes se font plus voir qu’ils ne donnent l’information, et qu’ils sont quelquefois condescendants et même méprisants à l’égard de certaines personnalités. C’est le seul média du Triangle national dans lequel un présentateur peut parler de son costume, de sa voiture, des femmes qui le courtisent, et pourquoi pas de la magnanimité incommensurable de sa majesté son PDG...

 

Un PDG omnipotent

Justement ! On dit qu’il est bon, qu’il est sage, qu’il est clairvoyant, qu’il est omnipotent, etc. Mais la réalité c’est qu’il est surtout... riche !

Jean-Pierre Amougou Belinga défraye la chronique par ses multiples investissements et par ses nombreux avoirs. On déblatère également sur l’origine de sa fortune, et sur l’étrangeté de sa générosité. Certains Camerounais lui reprochent de « trop s’agiter » et pourtant « l’argent n’aime pas le bruit ». On lui prête même des relations extrêmement haut placées, et des liaisons stratégiques avec plusieurs gouvernements de notre sous-région...

En gros, il s’agit d’un PDG qui fait parler et qu’on jalouse. En payant bien ses employés, il a mis à mal les autres patrons de médias. En investissant dans plusieurs domaines, il s’est attiré les inimitiés de plusieurs hommes d’affaires. En se dévouant à la cause du président Paul Biya, certains l’ont qualifié de traître, de vendu, de mercenaire, et d’ailleurs il paraît qu’il a aussi des ennemis parmi ces grands manitous qui frayent à Etoudi auprès de notre chef de l’État !

 

Une impression de clanisme

Et c’est cela qui choque la grande majorité en réalité. Car à travers sa ligne éditoriale, Vision 4 ne donne pas l’impression d’être un média ouvert. On le soupçonne d’être une télévision d’opposition à Equinoxe TV qui est la télévision de l’opposition. On le qualifie même de CRTV-bis, voire de « télévision du RDPC ».

Et cela agace d’autant plus que la plupart de ses personnels sont d’une certaine partie du pays, ou plus exactement ils ne font pas partie d’une autre partie bien connue. On le qualifie de Consortium de la division et de la haine. Et cela se suspecte davantage lorsque des journalistes se permettent de fabriquer des émissions commanditées dans le seul but de lyncher des personnalités en direct.

 

Donc voilà, plusieurs Camerounais adorent détester Vision 4. La preuve, ils jubilent quand on renvoie un employé. Ils sont satisfaits lorsqu’on déchausse Ernest Obama en mondovision. Ils exècrent Parfait Ayissi pour la plupart, même si personnellement je respecte encore son talent journalistique.

Mais force est de constater ce média gagnerait vraiment à modifier considérablement sa ligne éditoriale...

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

doualatour@yahoo.fr

Médias
Television
Vision 4
Jean-Pierre Amougou Belinga
Parfait Ayissi