L’artiste Tenor ne méritait pas le Canal 2’or !

By Ecclésiaste DEUDJUI
3 Minutes
L
L'artiste Tenor recevant son trophée lors de la cérémonie des Canal 2'or 2021. Source: wihianews.com /CC-BY

 

Samedi dernier, a eu lieu la 13ème édition de la prestigieuse cérémonie des Canal 2’or, durant laquelle 20 artistes Camerounais et étrangers ont été récompensés. Parmi eux, l’artiste-musicien Tenor ! L’auteur du « fiang le way le yamo » est reparti avec le trophée du Meilleur artiste afro-urban, l’un des prix les plus convoités. Et même si sur le plan artistique et musical cette désignation n’est pas usurpatoire, je reste convaincu que Tenor Ebanflang ne méritait jamais d’obtenir ce Canal 2’or...

Pour rappel, Tenor revient d’un traumatisme physique et surtout psychologique qui l’a tenu éloigné du public depuis le mois de juillet dernier. En effet, il s’était retrouvé au centre d’une affaire d’homicide involontaire, puisqu’il se trouvait dans une voiture (la conduisait-il ?) où une jeune demoiselle devenue célèbre à titre posthume, Erika Mouliom, avait perdu la vie. L’accident avait eu lieu aux alentours de 5h du matin et les causes probables étaient l’état d’ivresse, et ensuite l’excès de vitesse.
Depuis, Tenor a eu la vie sauve mais il a dû fréquenter des hôpitaux pour sa rééducation, puis fréquenter les tribunaux et d’ailleurs il a passé quelques semaines très difficiles dans les effroyables prisons du Cameroun. Il y a aussi eu des rixes verbales entre le père de la pauvre Erika qui lui a proféré des menaces par voie de presse interposée. La famille de la défunte s’était plaint de ne pas voir la famille de l’artiste la soutenir dans son processus de deuil, et les Camerounais se sont pris d’empathie à la fois pour le père d’Erika, et pour la mère de Tenor.

La vérité c’est que Tenor a commis quelque chose d’extrêmement grave, et ceux qui lui disent le contraire ne l’aident pas. Il y a eu mort d’homme ! Il y a eu une famille qui a perdu quelque chose qu’elle ne récupérera plus jamais, à sa savoir sa jolie petite étudiante. Dans de telles circonstances, la décence réclame de faire profil bas. Certes Tenor n’est qu’un enfant de vingt-trois ans —c’est d’ailleurs l’argument que tous ses avocats utilisent—, mais à 23 ans on est déjà un majeur et on est pleinement responsable de ses actes.
Le comité d’organisation des Canal 2’or aurait pu lui épargner cette nomination qui remet de la lumière sur cette affaire scabreuse qui, qu’on le veuille ou non, a quelque peu terni l’image de notre jeune artiste vedette que personnellement j’admire magnifiquement.

Dans un pays qui se respecte, il y aurait eu plusieurs solutions alternatives : soit ne pas le nommer du tout, soit alors le récompenser mais alors il s’exprimerait à travers une vidéo, un représentant personnel ou alors un selfie par exemple. Parce que figurez-vous, mettez-vous une seule seconde à la place du village de cette petite Erika, et de voir que celui avec qui votre fille festoyait quelques secondes avant sa mort, est déjà en train de se pavaner en mondovision et de dire que « sa mère a recommencé à prendre du poids ».
C’est maladroit, c’est déplacé et surtout c’est inadmissible !

 

Tenor était à cette cérémonie en compagnie de son amie ivoirienne Eunice Zunon. Source: africa-plus.com /CC-BY
Tenor était à cette cérémonie en compagnie de son amie ivoirienne Eunice Zunon. Source: africa-plus.com /CC-BY

 

Certes je félicite Tenor pour l’hommage qu’il a fait rendre à la pauvre innocente, et je suis intimement persuadé qu’il a été très affecté et très attristé par ce drame malheureux. Certes je suis bien heureux de l’entendre dire qu’il va prochainement s’engager pour la sensibilisation contre les accidents de la route. Certes je sais qu’il est encore un enfant dans l’âme, et qu’à son âge nous avons tous fait des choses qui étaient exécrables et que nous regrettons amèrement aujourd’hui. Certes je sais qu’il ne faut jamais dire jamais, et que sa malencontreuse aventure pourrait nous arriver à nous aussi d’ici demain, après-demain, le mois prochain, l’année prochaine, qui sait ?

Tenor Ebanflang est un artiste exceptionnel qui a fait preuve d’une précocité et d’un talent hors limite depuis son éclosion, et personne au Cameroun ne peut remettre son génie ni son merveilleux destin en cause. Mais, pour le bien de notre République, ce jeune garçon ne méritait surtout pas d’obtenir un Canal 2’or !
Du moins, pas pour le moment...

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

Cet article a été publié sur wutsi.com

Tenor
Canal 2’or
Awards
Erika Mouliom
Accident De La Circulation