Les Canal 2’or ont-ils encore de la valeur ?

By Ecclésiaste DEUDJUI
4 Minutes
Le trophée des Canal 2
Le trophée des Canal 2'or représentait autrefois un immense prestige. Source: comptoirculturel237.com / CC-BY

 

Comme vous le savez certainement, la cérémonie de récompense des Canal 2’or aura lieu ce samedi soir au Palais des congrès à Yaoundé. Je vous rappelle, pour ceux qui ne la connaissaient pas, qu’il s’agit d’un événement initié par la chaîne Canal 2 depuis 2004, et qui a pour objectif de récompenser les talents qui se distinguent dans les catégories de la culture, de l’art mais aussi du divertissement. Au départ il s’agissait d’un événement annuel mais, compte tenu de sa logistique onéreuse et de la complexité de son organisation, les Canal 2’or sont progressivement devenus bisannuels. Et après quelques reports dus au Covid-19, cette fois-ci l’événement aura finalement lieu...

Je vous raconte tout ceci mais en réalité cette festivité ne m’intéresse pas du tout. D’ailleurs, je ne me suis jamais placé devant un écran pour regarder les Canal 2’or. Je les ai toujours trouvés trop bling-bling, relativement communautaristes et principalement inéquitables. Je leur préfère par exemple les Balafon Music Awards qui me semblent plus cohérents dans leurs récompenses. Et surtout, plus méritoires.

Pour « innover », Canal 2 a décidé cette année d’ouvrir son palmarès aux personnalités étrangères. C’est ainsi que parmi les 80 nominés vous retrouverez des Congolais comme Fally Ipupa, ou des Nigérianes comme Yemi Alade. La chaîne a aussi envisagé d’élargir sa palette de catégories, en y ajoutant la « Meilleure web série » ou encore la « Meilleure web comédienne » pour ne citer que celles-là.

C’est bien de s’ouvrir. C’est aussi bien de changer. Mais déjà les jurés ont péché dans la sélection de certains nominés, puisqu’on ne retrouve nulle part un artiste comme Magasco qui a pourtant abattu un travail formidable. Le comité a choisi des chansons comme « Foup fap » de Nyangono du sud dans la catégorie « Meilleure chanson populaire », et pourtant ça fait déjà deux ans que cette chanson n’est plus écoutée nulle part ! Un anachronisme de leur part ? Ou alors une autre preuve de leur incompétence ? Je n’en sais rien. Surtout que dans cette même catégorie de chansons populaires, on retrouve certaines « chansons » que la « population » ne reconnaît même pas...

Les Canal 2’or ne sont plus une cérémonie de récompense comme au départ. Désormais c’est un cercle d’amis qui se retrouvent pour s’auto-glorifier et pour se gargariser. Les critères de sélection ne sont pas justes et les choix des nominés ne sont jamais compréhensibles. Le nombre de candidats par catégorie, huit, est d’ailleurs assez exorbitant. Mais c’est parce qu’ils veulent à tout prix faire plaisir à tout le monde...
On a aussi remarqué que certaines régions du Cameroun sont souvent lésées lors des nominations, comme la partie septentrionale de notre Triangle national (tout de même trois régions parmi les plus peuplées du pays). Vous voulez me dire que les Foufouldés et les Toupouris ne connaissent rien à la culture ? Ou alors ça ne me regarde pas ?

 

La catégorie de Meilleur web série comprend six candidatures. Source: comptoirculturel237.com /CC-BY
La catégorie de Meilleur web série comprend six candidatures. Source: comptoirculturel237.com /CC-BY

 

Autre chose, les classifications insensées. Pourquoi faire une catégorie « Meilleur artiste francophone » et une autre « Meilleur artiste anglophone » ? N’est-ce pas de la même musique, que l’on chantât en français, en anglais ou alors en ewondo ? Après vous allez vous étonner qu’on parle encore de crise anglophone, dans un pays où vous revendiquez pourtant que la langue n’a aucune importance sur la cohésion nationale...
Autre paradoxe : dans le même concours, on a les catégories « Meilleur web comédien », « Meilleur humoriste » et « Meilleur comédien ». Mais dites-moi ! Un gars qui prend son téléphone et qui se met à faire des gribouillis sur TikTok est-il un comédien ? Est-ce qu’on peut le classer dans la même catégorie qu’un Fingon Tralala par exemple ? hein ? Comment pouvez-vous autant banaliser le travail de plusieurs années de certains comédiens, en prétendant pourtant vouloir le valoriser ? Cela n’a vraiment aucun sens !

Et puis, ils veulent tout embrasser. Ou ce sont les jurés ou ce sont les sponsors oooh ! Mais toujours est-il que c’est un méli-mélo et que les organisateurs de cet événement sont complètement en décalage avec les réalités de la culture camerounaise contemporaine. Pour rester poli, eux ils sont restés enfermés en 2004. Ils ne suivent plus les nouvelles tendances, et ils ne maîtrisent plus les nouvelles orientations de notre culture. Ils croient que c’est en ajoutant des catégories « Web » qu’ils se retrouveront projetés dans la modernité. Ils pensent que c’est en voyant Cabral Nandjip sur Facebook que cela fait de lui un bon humoriste. Ils veulent absolument récompenser les artistes qui travaillent à Canal 2 international, ou qui ont travaillé à la radio Sweet FM.
Bref, ils sont complètement dans le faux ! Et la seule chose qui brillera lors de cette 13ème édition des Canal 2’or, eh bien ce seront tout simplement les jeux de lumière...

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

Cet article a été publié sur wutsi.com

Cameroun
Culture
Canal 2’or
Awards
Canal 2